Méditations

Que faire lorsqu’on est devant le juge

Dieu est le juge juste

Ecrit par Janet Perez Eckles on 24/10/2017
Series: Méditations
Mots Clés: Jugement, Misericorde, Grace

Car l’Éternel est juste, il aime la justice ; les hommes droits contemplent sa face.

Psaume 11 :7

Mes mains transpiraient et mon cœur s'emballait pendant que j’étais assis avec raideur dans une salle d’audience il y a presque vingt ans.

Mes premiers jours comme interprète judiciaire étaient épuisants et pénibles, et le stress m’a presque vaincue.

« Mme Eckles, approchez-vous du banc, » a dit le juge pendant une audience.

Je n’osais plus faire un geste, puis ai avalé avec difficulté et me suis approchée de lui.

Je tremblais. Les juges vous jugent, infligent des châtiments et quelquefois déterminent votre destin.

Imaginez mon choc lorsque, au lieu de me réprimander, ses paroles étaient celles d’affirmation et de louange concernant mon travail comme interprète. Elles ne portaient aucune condamnation ou sévérité.

Lorsque vous vous approchez du banc divin de Dieu, j’espère que vous ne faites pas ce que j’ai fait en m’approchant du banc de ce juge-là. Lorsque nous acceptons Jésus-Christ et qu' il demeure en nous, ses paroles nous semblent bien différentes de ce que nous attendions. Au lieu de nous gronder, il nous rassure. Au lieu du châtiment, il nous offre la miséricorde. Au lieu de nous condamner, il nous pardonne.

Alors que le monde devient un endroit pénible à habiter, il donne sa parole qu’il parlera à notre âme.

Si vous avez confiance dans le caractère de Dieu, il ne vous faut pas craindre l’homme

Lorsque les autres nous jugent, quelques-uns nous insultent et la plupart nous rejettent, notre âme déclare : « je me confie en Dieu, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ? » (Psaume 56 :12)

Si vous avez confiance en la puissance de Dieu, il ne vous faut pas être fort.

Pendant que nous sommes faibles dans les difficultés et déclinons au milieu des problèmes, nous déclarons : « Dieu a parlé une fois ; deux fois j’ai entendu ceci : c’est que la force est à Dieu. À toi aussi, Seigneur ! la bonté ; car tu rends à chacun selon ses œuvres. » (Psaume 62:12-13)

Si vous avez confiance dans le plan de Dieu, il ne vous faut pas avoir toutes les réponses.

Lorsque nous échouons, nous nous rappelons que Jésus a transformé la faillite en victoire par le biais de sa miséricorde. Lorsque nous sommes désorientés, il apporte la clarté. « Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. » (Jean 3 :17)


Priez:

Père, ma peur de ton jugement s’est transformée en reconnaissance, car ton amour règle tes actions et ta miséricorde et ta compassion déterminent mon destin. Au nom de Jésus, je te rends grâces. Amen.


Qu’entendrez-vous au banc de Dieu ? Comment vous jugez-vous lorsque vous échouez ? Que ferez-vous lorsque vous vous approcherez du juge divin ?

Vous Connecter

Aimez-vous?

Avez-vous trouvé ceci interessant? Inscrivez-vous pour recevoir une méditation chaque semaine.

Inscrivez-vous

Related Articles

Les béatitudes: comment avoir une vie bénie

La vie radicalement dépendante de Jésus reproduite chez ses disciples

Lisez plus