Livret sur Jésus

Partie No 2—La naissance de Jésus-Christ

Il a été prophétisé que le Messie naîtrait à Bethléhem, une petite ville en Israël.

Ecrit par GodLife
Mots Clés: Propheties

Jésus-Christ naquit il y a un peu plus de 2.000 ans en Israël au Moyen-Orient. Sa naissance se produisit d’une façon miraculeuse, car sa mère Marie était une vierge qui n’était pas mariée. “Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus-Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte par la vertu du Saint-Esprit, avant qu’ils eussent habité ensemble. Joseph, son époux, qui était un homme de bien et ne voulait pas la diffâmer, se proposa de rompre secrètement avec elle.

Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe et dit : ‘Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus ; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés.’

Tout cela arriva afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : ‘Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils. Et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.’” (Matthieu 1:18-23)


Il a été prophétisé que le Messie naîtrait à Bethléhem, une petite ville en Israël. A cette époque, Israël était gouverné par l’Empire Romain, par un roi, ou César, qui s’appelait Auguste. “En ce temps-là parut un édit de César Auguste, ordonnant un recensement de toute la terre. Ce premier recensement eut lieu pendant que Quirinius était gouverneur de Syrie. Tous allaient se faire inscrire, chacun dans sa ville.

Joseph aussi monta de la Galilée, de la ville de Nazareth, pour se rendre en Judée, dans la ville de David, appelée Bethléhem, parce qu’il était de la maison et de la famille de David, afin de se faire inscrire avec Marie, sa fiancée, qui était enceinte. Pendant qu’ils étaient là, le temps où Marie devait accoucher arriva et elle enfanta son fils premier-né. Elle l’emmaillota, et le coucha dans une crèche, parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans l’hôtellerie.”

La nuit où Il naquit, “il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit : ‘Ne craignez point car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : C’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche.’ Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant : ‘Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, paix sur la terre et bienveillance envers les hommes ! ’

“Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres: ‘Allons jusqu’à Bethléhem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître.’ Ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers.” (Luc 2:1-18)

Il était clair que ce n’était pas un bébé ordinaire lorsque les mages de l’Orient vinrent l’adorer. “Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d’Orient arrivèrent à Jérusalem et dirent : ‘Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer.’... Ils entrèrent dans la maison, virent le petit enfant avec Marie, sa mère, se prosternèrent et l’adorèrent ; ils ouvrirent ensuite leurs trésors, et lui offrirent en présent de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Puis, divinement avertis en songe de ne pas retourner vers Hérode, ils regagnèrent leur pays par un autre chemin.

Lorsqu’ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit: ‘Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Egypte, et restes-y jusqu’à ce que je te parle ; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr.’ Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Egypte. Il y resta jusqu’à la mort d’Hérode, afin que s’accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète : ‘J’ai appelé mon fils hors d’Egypte.’” (Matthieu 2:1-2, 11-15)

Suivant

Related Articles

Le Ministère En Cours de Jésus : Dieu Avec Nous

Soyez certain de cela : Il est toujours avec nous, jusqu’à la fin du monde.

Lisez plus