Méditations

À quoi ressemble-t-elle la prière ?

Un don de grâce de Dieu

Ecrit par Janet Perez Eckles on 09/10/2018
Series: Méditations
Mots Clés: Grâce, Langues, Prière, Relation

Que faire donc ? Je prierai par l’esprit, mais je prierai aussi avec l’intelligence : je chanterai par l’esprit, mais je chanterai aussi avec l’intelligence.

1 Corinthiens 14 :15

Qu’est-ce que la grâce ?

Il y a des gens aujourd’hui qui nous disent que nous ne pouvons parler directement à Dieu que lorsque nous prions avec « le don de grâce de langues. » Regardons ensemble ce que Dieu nous dit dans la bible concernant la prière du croyant—celui qui a déjà accepté Jésus comme son Sauveur.  D’un incroyant, il n’y a qu’une seule prière que Dieu promet d’entendre toujours—lorsqu’il demande à Jésus de le sauver (voir Jean 9 :31).  Il n’y a pas de paroles magiques pour cela, pas de « paroles correctes » à prononcer—il s’agit simplement d’une prière du cœur à Dieu de l’aider et de le sauver.  Le malfaiteur crucifié à côté de Jésus a simplement prié, « Souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. » (Luc 23 :42)

La première question qu’il faut poser concernant ce « don de grâce » c’est « Qu'est la grâce ? »  Très simplement, la justice, c’est recevoir ce que nous méritons.  La miséricorde, c’est être épargné de ce que nous méritons.  Et la grâce, c’est recevoir la faveur de Dieu, une faveur que nous ne méritons pas.  Nous avons tous péché.  Le jugement rendu par la justice de Dieu, c’est que notre péché mérite la mort (Romains 6 :23). 

Donc la justice exige que nous mourrions.  Par la miséricorde de Dieu, nous ne mourons pas au moment où nous péchons—Il a reporté la condamnation de mort afin de nous donner la chance de venir auprès de lui (2 Pierre 3 :9).  Cependant, la grâce de Dieu va un peu plus loin et nous prévoit un remplacement pour notre condamnation à mort.  Il a donné son Fils unique pour mourir à notre place—un don que nous n’avons pas et ne pourrions jamais mériter—afin que nous puissions vivre éternellement.  Sa justice, cependant, exige que ce don du pardon ne soit donné qu’à ceux qui le cherchent et qui croient en lui (Jean 1 :12). 

Qu’est-ce que le don de langues ?

Et alors le « don de langues » ?  Selon la bible (Romains 12 :6-8 et 1 Corinthiens 12 :8-10), le « don de langues » est un des dons accordés par l’Esprit de Dieu aux croyants pour servir le « corps de Christ » --l’église (Romains 12 :4-5).  Tout don accordé par l’Esprit c’est dans l’objectif de nous occuper les uns des autres aussi bien que de témoigner au sujet de Jésus aux autres.  Et de plus, tout le monde ne recevra pas tous les mêmes dons (1 Corinthiens 12 :27-31). 

L’Apôtre Paul dit en 1 Corinthiens 14 :6-33 qu’il est bien plus nécessaire de dire des mots d’encouragement ou de paix ou de bénédiction dans une langue que les autres comprennent que de parler une langue que personne qui l’entend ne peut interpréter. 

La prière

Il se peut qu’il y ait des gens qui disent que prier dans une langue inconnue indique que nous parlons à Dieu, que c’est la langue de Dieu.  Mais la bible nous dit que Dieu veut que nous le connaissions et que nous apprenions à avoir confiance en lui (2 Pierre 3 :18).  Si je parle avec Dieu et ne sait pas ce que je prie (1 Corinthiens 14 :2) comment pourrais-je lui donner des louanges et lui rendre gloire lorsqu’il exauce mes prières ? 

Une belle promesse trouvée en Romains 8 :26) se change en quelque chose de différent lorsque nous essayons de la comprendre dans le contexte de prier en langues inconnues.  Je vous raconte un exemple récent de ma vie.  J’étais à côté de ma mère lorsqu’elle n’était plus capable de se soigner ou même de nous parler.  Notre prière à Dieu c’était quelquefois qu’il l’aide à dire ce qu’elle essayait de nous dire, et quelquefois c’était simplement une demande à Dieu de l’emmener chez lui au Paradis où elle voulait être.  Nous savions que seul Dieu pût la guérir si c’était sa volonté à lui, pourtant elle avait vécu une longue vie et était prête à le rencontrer.  Quelquefois nos prières consistaient en « Ah Dieu ! »  Nous voulions vraiment que la volonté de Dieu soit faite pour elle.  Notre volonté c’était de la garder avec nous.  Sa volonté à elle c’était d’aller à lui.  Et dans le cri de nos esprits, l’Esprit de Dieu se mettait d’accord avec la volonté de Dieu pour sa vie.  Dieu avait déjà préservé sa vie lorsque les médecins avaient dit qu’il était impossible qu’elle continuât à vivre.  Il lui avait donné beaucoup de joie pendant qu’elle donnait sa vie dans le service aux autres. 
 
Mais ce jour-là, Dieu l’a emmenée chez lui tout doucement et sans douleurs.  Si je n’avais pas su les paroles exactes que j’avais prié plus tôt ce jour-là, je n’aurais pas eu la paix et la joie provenant de la réponse spécifique de Dieu pour elle—une paix et une joie qui n’a aucune raison temporelle pour exister lorsque nous perdons quelqu’un que nous aimons.  Dieu a exaucé ma prière ce jour-là exactement comme j’avais prié—qu’il l’emmènerait chez lui en paix et sans douleurs. 


Priez:

Notre Père céleste qui nous aime, aide-moi à grandir dans la connaissance de toi, dans la compréhension de ta volonté pour ma vie, et dans l’obéissance ponctuelle de tout ce que tu me demandes. 


Comment grandissez-vous dans la connaissance de Jésus cette semaine ?  Nous aimerions le louer avec vous, alors répondez-nous ! 

Vous Connecter

Aimez-vous?

Avez-vous trouvé ceci interessant? Inscrivez-vous pour recevoir une méditation chaque semaine.

Inscrivez-vous

Related Articles

Jour 21: La Priere

Comment communiquer avec mon Père céleste ?

Lisez plus

Dieu peut-il entendre votre voix ?

des moyens simples pour améliorer votre vie de prière

Lisez plus