Méditations

Des paroles dures de Jésus

Ne permettez à rien—même si c’est choquant—de vous empêcher de vous approcher de Jésus

Ecrit par Dan Lee on 21/08/2018
Series: Méditations

Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.

Matthieu 7 :28-29

La Parole de Dieu, la Bible, est pleine de promesses et de paroles réconfortantes.  Mais à la fois dans l’Ancien et dans le Nouveau Testaments nous trouvons des paroles qui nous défient au lieu de nous réconforter, ou même qui troublent ou nous rendent confus. 

Quelques-unes des paroles de Jésus sont dures car son objectif n’était pas notre bonheur dans cette vie, mais notre sanctification.  Autrement dit, afin que nous menions une vie dévouée qui lui rendra gloire. 

Permettons à la dureté de quelques-unes des paroles de Dieu de nous pousser à le louer avec foi, tout en reconnaissant que sa sagesse et son intelligence sont infinis et parfaits.  Et réjouissons-nous, sachant que, bien que nous le voyions à présent à travers un verre obscur, nous le verrons bientôt face-à-face (1 Corinthiens 13 :12). 

Voici quelques-unes des paroles dures de Jésus, avec une explication courte de chacune. J’espère qu’elles vous aideront à le connaître et à le suivre mieux.

« Jésus leur dit :  En vérité, en vérité, je vous le dis, si vous ne mangez la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez son sang, vous n’avez point la vie en vous-mêmes.  Celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a la vie éternelle ; et je le ressusciterai au dernier jour. »  (Jean 6 :53-54).  

C’est une des paroles de Jésus la plus célèbre.  Beaucoup de ses disciples l’ont abandonné après qu’ils l’aient entendu, et les disciples qui sont restés ont même dit : « Cette parole est dure ».  (Jean 6 :60). 

Nous savons aussi que quelques critiques, qui ont pris littéralement les paroles, ont accusé les Chrétiens d’être cannibales.  Alors, que voulait-il dire Jésus lorsqu’il a prononcé cette parole  ?   

Jésus n’enseignait pas que son peuple devrait littéralement manger sa chair et boire son sang, il disait que sa chair et son sang, rompue et répandu pour nous sur la croix, deviendraient vivifiants et enrichissants pour tous qui croiraient en lui.  Plus tard, pendant la Cène, il a expliqué davantage. 

« Pendant qu’ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps.  Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant :  Buvez-en tous ; car ceci est mon sang., le sang de l’alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. »  (Matthieu 26 :26-28)  

Donc, en disant que ses disciples devraient « manger sa chair » et « boire son sang, » Jésus nous disait que nous devons le prendre—sa vie même—en nous-mêmes pour recevoir son pardon.  Et jusqu’à aujourd’hui, nous célébrons la Cène comme un souvenir de son sacrifice. 

« Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne haït pas son père, sa mère, ses frères et ses sœurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple. »  (Luc 14 :26) 

Est-ce que Jésus, le Dieu d’amour, nous dit vraiment de haïr ?  Non !  Jésus se sert ici d’hyperbole, ou d’exagération, pour marquer un point important.  Nous savons qu’il n’a jamais soutenu la violation d’un seul du Décalogue, y compris « Honore ton père et ta mère. »

Jésus dit ici que, si on compare l’amour et la dévotion qu’il mérite, tout autre amour, y compris l’amour de soi, devrait ressembler à la haine.  Il nous appelle à l’aimer si profondément et a l’obéir si complètement, que toute autre fidélité humaine, même le désir de préserver sa propre vie, ressemblerait à la haine par comparaison. 

Jésus nous a dit en Jean 15 :13, « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. »  Et bien entendu, il a démontré cet amour lorsqu’il est allé à la croix et a donné sa propre vie pour le pardon de l’humanité. 

« Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne. » (Matthieu 5 :29)

Voici une autre utilisation d’hyperbole.  Jésus nous dit ici que si quelque chose nous empêche de le suivre, celà exige une action drastique. Notre destin éternel même pourrait être en jeu. 

En termes pratiques, cela veut dire qu’il me faut peut-être terminer cette relation amoureuse qui m’amène à pécher.  Ou bien il se peut que j’aie besoin de démissionner de mon travail si mon patron m’exige de tricher. Pour éviter le péché, Dieu pourrait me demander de m’enregistrer dans une autre école ou bien de déménager dans une autre ville.  C’est à ce point que c'est important à ses yeux.  Nous devrions vouloir mener à tout prix une vie dévouée, avec la puissance de son Saint-Esprit. 

Est-ce que les enseignements de Jésus étaient durs, radicaux, choquants même ?  Oui !  Ils ont toujours la grande puissance de nous donner une raison pour nous soucier de notre indifférence envers lui.  Comme le missionnaire Hudson Taylor a dit : « Christ est Seigneur de tout, ou n’est pas du tout Seigneur. » Lorsque vous rencontrerez d’autres dictons durs dans la Parole de Dieu, vous pourrez toujours avoir confiance que lui, et ses paroles sont fidèles et vraies.  Lorsque vous fouillerez un peu plus profondément et lui demanderez sa sagesse, il vous enseignera et vous guidera, en vous donnant la capacité de mener une vie qui le glorifiera.


Priez:

Seigneur Jésus, comme ont dit tes disciples, A qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.  Peu importe à quel point ton appel m’est dur, je t’aimerai et te suivrai, parce que tu es mon seul espoir. 
 


Pour vous, qu’est-ce qui est le plus dur concernant être disciple de Jésus ?  Écrivez-nous pour demander des prières et de l’aide. 

Vous Connecter

Aimez-vous?

Avez-vous trouvé ceci interessant? Inscrivez-vous pour recevoir une méditation chaque semaine.

Inscrivez-vous

Related Articles

Être un Disciple de Jésus

Qui suivrez-vous?

Lisez plus