Méditations

Une des paroles de Dieu : La Patience

Des paroles qui transforment la vie

Ecrit par Gary Fleetwood on 08/05/2018
Series: Méditations
Mots Clés: Dieu, Patience, Longanimité

Mais le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité la douceur, la tempérance : la loi n’est pas contre ces choses.

Galates 5 :22-23

Comment devrions-nous faire et comment devrions-nous agir lorsque quelqu’un nous maltraite ou nous exploite ?  Comment devrions-nous répondre lorsque quelqu’un nous fait du mal ou dit quelque chose de mal contre nous ?  Eh bien, nous pourrions répondre d’une de ces deux manières. 

Tout d’abord, nous pourrions réagir simplement et devenir exactement comme l’autre—mauvais.  Nous pourrions lui offrir une parole maline et être de même gabarit.  Ou bien, nous pourrions répondre de la manière que Dieu voulait que nous répondions—avec ce qu’il appelle « la patience » ou « la longanimité ». 

Qu’est-ce que « la longanimité » et comment marche-t-elle dans ma vie ?

Avez-vous jamais rencontré quelqu’un qui se fâche facilement ?  Vous ne savez jamais à quel moment il pourrait vous dire quelque chose de mal.  Eh bien, cette parole « la patience » ou « la longanimité » en représente le contraire exact.  Cela veut dire d’attendre longtemps lorsque quelque chose ne va pas dans notre sens ou lorsque quelqu’un nous dit ou nous fait quelque chose de mal et de ne pas nous fâcher.  Comme dit 1 Corinthiens 13 :4a, « La charité est patiente ; elle est pleine de bonté. »  Cela veut dire simplement de rester calme lorsque quelqu’un dit ou fait quelque chose qui normalement nous ennuierait.  C’est lorsque quelqu’un nous fait du mal, mais nous n’essayons pas de nous venger. 

Alors, que penseriez-vous serait le contraire de « la longanimité » ? 

Le contraire, c’est la COLÈRE, se fâcher contre quelqu’un.  Considérez-le comme cela :  Lorsque nous sentons la colère commencer à se lever contre quelqu’un à cause de la manière dont il nous traite, c’est comme un signal de Dieu que nous ne sommes pas en train de répondre à cette situation de la manière qu’il veut que nous y répondions.  Il veut que nous restions calmes et ne réagissions pas d’une manière maline envers cette personne.  Il ne veut jamais que nous répondions d’une manière maline ou devenions amers et fâchés contre elle.  En Jacques 1 :20, on nous dit, « la colère de l’homme n’accomplit pas la justice de Dieu. » 

Dieu peut-il se servir d’une personne qui est fâchée ? 

Probablement pas.  Et si Dieu se fâchait chaque fois que nous maltraitions un autre ou lui disions quelque chose de mal ?  Il ne le fait pas ; il reste calme et ne se fâche pas contre nous.  Il reste calme lorsque nous péchons contre lui, et c’est la même attitude et la même réponse que nous devrions avoir pour ceux qui pourraient pécher contre nous.  Traitez-les simplement comme Jésus-Christ nous traite :  doucement, patiemment, gentiment, tendrement. 

Que fais-je lorsque je sais que j’ai des difficultés avec la colère dans ma vie ? 

Il y a plus de trente ans, j’avais des difficultés avec la colère : tous les deux ou trois mois je m’emportais et me mettais en colère contre ma famille à cause de quelque chose qu’ils avaient fait.  Le Seigneur a commencé à me parler dans mon cœur, et c’était comme s'il me disait que, à cause de ma colère, il ne pouvait pas se servir de moi.  C’était pendant cette époque que j’ai pris une simple décision de ne jamais plus me fâcher encore, et depuis plus de 30 ans, je ne me suis jamais mis en colère même une fois.  Je me sens tellement mieux parce que je sais que, malgré le mauvais traitement que je reçois de quelqu’un, je ne me fâcherai pas contre lui.  En fait, cela me permet de le traiter comme Jésus-Christ le traiterait.  Donc, il a l’opportunité de voir le caractère de Christ par le biais de ma réponse et par le biais de ma « longanimité » envers lui.  C’est comme si Jésus-Christ vit à travers ma vie—ou bien à travers la vôtre.  Ouah !  Quelle idée incroyable – que Dieu pourrait vivre à travers notre vie ! 

Il n’y a pas longtemps quelqu’un a conduit sa voiture dans le jardin devant notre maison très tard la nuit.  Il a conduit sa voiture en faisant des cercles et a abîmé tout le jardin.  Je n’étais pas à la maison cette semaine, et lorsque mon épouse m’a envoyé des images du jardin, je ressentais de la pitié pour la personne qui l’a fait.  Donc j’ai pris du temps pour prier pour elle.  J’ai demandé à Dieu d’être à l’œuvre dans sa vie et de l’aider à venir vers lui.  Le gazon et le sol de mon jardin ne sont pas vraiment importants à mes yeux.  Je peux facilement réparer le jardin, mais je sais que seul Dieu peut réparer le cœur de ces gens qui ont abîmé notre jardin sans aucune raison.  C’était merveilleux !  Je ne me fâchais pas, mais je sentais en effet l’amour de Dieu pour ces gens-là.  Comme dit 1 Pierre 3 :9 : « Ne rendez point mal pour mal, ou injure pour injure ; bénissez, au contraire, car c’est à cela que vous avez été appelés, afin d’hériter la bénédiction. » 

Donc, la prochaine fois que quelqu’un vous maltraite ou vous dit quelque chose de mal – restez calme, faites marcher la longanimité, et rappelez-vous comment Dieu nous traite lorsque nous faisons quelque chose de mal contre un autre.  Si nous faisons cette chose très simple, nous trouverons comment Dieu pourra œuvrer à travers notre vie.  Réjouissez-vous du procédé ! 


Priez:

« Seigneur Jésus, si quelqu’un me rencontre cette semaine et essaie de me mettre en colère, s’il te plaît, aide-moi à démontrer de « la longanimité » envers lui. » 


Crois-je vraiment que je peux répondre à quelqu’un qui me maltraite avec patience et longanimité ?  Pour en parler plus longuement, contactez-nous. 
 

Vous Connecter

Aimez-vous?

Avez-vous trouvé ceci interessant? Inscrivez-vous pour recevoir une méditation chaque semaine.

Inscrivez-vous

Related Articles

Les feux de la colère

Découvrir la source de votre colère

Lisez plus

Une des paroles de Dieu : La Bonté

Les paroles qui transforment la vie

Lisez plus